menu

Pneumonie : les mesures d’hygiène et la vaccination

Des mesures d’hygiène sont nécessaires en cas de pneumonie, mais la vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre cette maladie.

PNEUMONIE : DES MESURES D’HYGIÈNE

Certaines bactéries responsables des pneumonies, se transmettent par contact étroit entre deux personnes lors de la toux, d’éternuements ou du mouchage. Des mesures d’hygiène permettent de limiter la diffusion des germes.

Lavez-vous les mains à l’eau et au savon, avant et après chaque contact avec le malade.

Lorsque le malade tousse, il doit se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable. S’il n’a pas de mouchoir, il peut se couvrir la bouche et le nez avec sa manche (au niveau du pli du coude).

Pour se moucher, il faut qu’il utilise des mouchoirs en papier à usage unique qu’il jettera dans une poubelle munie d’un couvercle.

Évitez d’embrasser le malade.

Ne partagez pas ses objets de la vie quotidienne : verres, couverts….

Sa brosse à dents doit être rangée après usage et personne d’autres ne doit l’utiliser.

LE MEILLEUR MOYEN DE SE PROTÉGER CONTRE LA PNEUMONIE : LA VACCINATION

La majorité des pneumonies sont dues au pneumocoque. Elles peuvent être prévenues par la vaccination anti-pneumococcique.

Le pneumocoque peut, par ailleurs, être responsable d’otites et de méningites, notamment chez les jeunes enfants. Il est devenu résistant à de nombreux antibiotiques et les infections qu’il provoque sont parfois difficiles à traiter.

Vaccination des nourrissons contre le pneumocoque

La vaccination contre le pneumocoque est obligatoire pour les nourrissons :

  • deux injections à deux mois d’intervalle (deux et quatre mois) ;
  • un rappel à l’âge de 11 mois.

Trois injections et un rappel sont recommandés pour les prématurés ainsi que pour les nourrissons à risque élevé d’infection pulmonaire.

Vaccination des enfants et adultes

La vaccination contre le pneumocoque est également recommandée chez les enfants et les adultes qui présentent un risque élevé d’infection à pneumocoque.

Enfants et adultes immunodéprimés

La vaccination concerne les personnes porteuses du VIH, traitées par immunosuppresseurs, par chimiothérapie ou n’ayant plus de rate.

Enfants et adultes ayant une maladie prédisposant à l’infection à pneumocoque

Il s’agit de :

Vaccination contre la grippe saisonnière en complément

La pneumonie à pneumocoque est une des principales complications des formes sévères de grippe. Ainsi, la vaccination contre la grippe saisonnière est également un moyen d’éviter cette complication.

La vaccination antigrippale est conseillée chez les personnes de 65 ans et plus ainsi que chez les enfants et les adultes qui présentent un risque élevé de complications.

Parlez-en à votre médecin traitant, il vous dira si vous êtes concerné.

Consultez les informations en langage « facile à lire et à comprendre » (FALC) sur le rôle et le fonctionnement d’un vaccin, en téléchargeant la bande dessinée La vaccination – Mieux comprendre la vaccination (PDF), réalisée par l’association CoActis Santé dans le cadre de son projet SantéBD.

En savoir plus

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib